Les inégalités de patrimoine ne cessent d’augmenter

dimanche 28 juillet 2019.
 

Crise ou pas crise, l’oligarchie financière engrange toujours plus de profits et de revenus du patrimoine.

Et c’est elle, avec ses commis politiques, qui veut imposer à l’ensemble de la population une austérité draconienne.

2013 L’austérité imposée par Sarkozy puis Hollande ne fait qu’enrichir les plus fortunés

2012 Les 500 plus riches français gagnent autant que les recettes de l’Etat (267 milliards d’euros) !

2011 Les 100 plus riches Français gagnent chacun chaque année ce qu’un français moyen pourrait atteindre en 1 300 ans !

Les inégalités du patrimoine s’accroissent entre 2004 et 2010 en France.

Nous relevons ici quelques éléments d’information extraits d’une étude de 4 pages de l’INSEE qui vient de paraître intitulée : "les inégalités de patrimoine s’accroissent entre 2004 et 2010"

http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip...

Elle actualise et confirme notre étude "Prix, salaires, profits", partie 3 (les profits) http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

On peut se reporter aussi à notre article : Le patrimoine des ménages, question politique centrale http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Début 2010, selon la nouvelle enquête Patrimoine des ménages, la moitié des ménages vivant en France déclarent posséder plus de 150 200 euros de patrimoine brut et concentrent 93% des avoirs. Les 10% les mieux dotés ont au moins 552 300 euros de patrimoine brut et détiennent près de la moitié de la masse totale de celui-ci.

Enfin, les 1 %des ménages les plus riches en termes de patrimoine détiennent chacun plus de 1,9 million d’euros d’avoirs.

À l’opposé, les 10 % de ménages les moins dotés détiennent chacun moins de 2 700 euros de patrimoine et collectivement moins de 0,1 % de la masse totale

On constate que les inégalités de patrimoine brut se sont accrues entre 2004 et 2010.

Ainsi, le rapport interdécile D9/D1 (définitions ci-dessous) a augmenté de plus de 30 % et le rapport interquartile Q3/Q1 de plus de 47 %.

En 2010, le patrimoine moyen détenu par les 10 % des ménages les mieux dotés est 35 fois plus élevé que celui détenu par les 50 %de ménages les moins dotés. Ce rapport était de 32 en 2004 (Le rapport interdécile D9/D1 (resp. le rapport interquartile Q3/Q1) est le rapport entre le seuil de patrimoine au-dessus duquel on appartient aux 10 %(resp. 25 %) des Français les mieux dotés et le seuil de patrimoine en dessous duquel on appartient aux 10 % les moins dotés)

Parmi les ménages de salariés en activité, les inégalités de patrimoine selon la catégorie socioprofessionnelle comme les disparités salariales sont très marquées : le patrimoine médian des cadres est ainsi 35 fois supérieur à celui des ouvriers non qualifiés.

Le tableau numéro 2 de l’étude de l’INSEE est très instructif car il montre une grande variation du montant des patrimoines entre catégories socioprofessionnelles , niveaux de qualification et aussi, à l’intérieur d’une même catégorie professionnelle, des écarts très importants entre le premier décile et le dernier décile.

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message