La violence des riches

mardi 12 novembre 2019.
 

Un livre incontournable

La violence des riches par Michel et Monique Pinçon Charlot

S’il fallait citer quatre ouvrages importants pour comprendre l’évolution sociologique et politique de la société française d’aujourd’hui ainsi que les mécanismes de domination qui sont à l’œuvre, j’indiquerais les ouvrages suivants : (en cliquant sur les liens vous accédez à une présentation radiophonique ou vidéo de l’ouvrage)

"Ces 600 milliards qui manquent à la France" d’Antoine Peillon (Ed. du Seuil ; 2012 ; 15 €). Antoine est journaliste à la Croix, frère de Vincent, actuellement ministre de l’éducation nationale. Ce livre démonte la fraude fiscale massive des gros entreprises et grandes fortunes en mettant en lumière ila complicité de Bercy et des pouvoirs en place.

"Le capital au XXIe siècle" (972 p. 25 €) synthèse d’un travail collectif de plusieurs chercheurs concernant les revenus et le patrimoine en France et dans d’autres pays. On y découvre par exemple que 1 % des ménages les plus riches possèdent 25 % du patrimoine de la France et les 10 % les plus riches 60 %. Inversement, 50 % de la population la moins riche possède 5 % du patrimoine total. Étude la plus complète sur cette thématique qui n’ait jamais été réalisée.

"La France mystérieuse" de Emmanuel Todd Hervé Le Bras (Ed. du Seuil ; col. La république des idées ; 2013 ; 17,90 euros)

Etude sociologique et démographique de la France aujourd’hui dans une perspective historique. Permet de cerner la réalité idéologique des Français avec ses caractéristiques régionales

"La violence des riches" de Michel et Monique Pinçon Charlot (éditions Zones. 17 €). Sociologues spécialistes de l’étude sociologique de la grande bourgeoisie. C’est ce livre que je placerais en premier dans la mesure où il permet de comprendre certains aspects apportant des trois précédents en mettant en évidence les mécanismes de domination des dominants sur les dominés dans la société française et des sociétés capitalistes développées.

En raison de son importance politique, il m’a semblé intéressant de faire non seulement une revue de presse mais une revue des médias et du Web concernant cet ouvrage particulièrement explosif. Il constitue en quelque sorte une suite leur précédent livre : L’argent sans foi ni loi (Ed. Textuel ; 12 € ; 2012)

De la page 89 à 97, le lecteur découvre les accointances de François Hollande et de son premier ministre avec la classe économiquement dominante. Cela permet de comprendre mieux le comment et le pourquoi de sa politique.

Revue de médias concernant l’ouvrage La violence des riches (3 mois après sa parution)

En cliquant sur les liens, vous accédez directement aux textes, aux émissions radio, aux vidéos. Même pour les lecteurs qui auraient lu le livre, ce panorama permet aussi de donner des éclairages variés sur cette excellente publication.

.Le livre : Informations éditoriales

Éditions Zones

Table des matières et 43 premières pages gratuitement :

Éditions La découverte

Table des matières

En édition numériqueet e–book

Interviews télévisés

France 2 journal 13 heures 20/09/13

France 2 : dans quelle étagère(17/09/13 ; 9h05)

Monique Pinçon Charlot a été invitée à l’émission de Ruquier sur France 2 : "on n’est pas couché" du 05/10/2013

Article de présentation de l’émission précédente

Interview sur France 24

Vidéo dans la revue CGT : La nouvelle Vie Ouvrière.

Même interview vidéo sur kraken-art

Documentaire de l’émission infrarouge de France 2. Réalisation de Antoine Roux Au bonheur des riches.

Premier extraitde 10 minutes :

Deuxième extrait

Documentaire completsur Youtube :

Vidéo (52 mn) téléchargeable et achetable :

Interviews radios

France Culture  :

Émission L’essai et la revue du jour du 12/09/13 (à 6h38) Compte rendu correct livre :

Émission La grande table(2ème partie). La guerre des classes aura bien lieu (10/09/13 ; 12h56)

Émission Du grain à moudre : comment parler des riches ? (26/09/13 ; 18h20) (avec deux autres invités glorifiant les mérites de la libre entreprise)

Trois mots dans l’émission "Le carnet du libraire" 05/11/2013 L’auditeur remarquera que la libraire a dit, en parlant des deux sociologues, "Ne cachent pas leur accointance avec l’extrême gauche" au lieu de dire "Ne cachent pas leur accointance avec la gauche radicale" ce qui n’est pas la même chose…

Radio le Mouv

50mn à 57. 30 puis 75mn. 15 à 85. 30 (placer le curseur de l’enregistrement à ces endroits)

RFI Emission : Autour de la question Pourquoi les riches sont de plus en plus riches ?

France Inter : émission Là-bas si j’y suis. Non retenue car interview complètement noyée.

Presse écrite.

Compilation de différents interviewssur le livre

L’Humanité

Basta Mag

Le nouveléconomiste.fr (Ce sont dans ces trois journaux que l’on trouve les interviews et analyse les plus longs.)

Alternatives économiques

Libération

Interview repris par blog de Roger Colombier et par la section PCF du bassin d’Arcachon

Marianne

Le Nouvel Observateur (le plus)

relayé par le blog résistance– inventerre :

Le Monde diplomatique

Alvinet

Pas de traces significatives dans le Figaro, le Monde, la Croix, les Échos, la Tribune, l’express. Un billet hostile dans Le Point.

Partis – syndicats

CGT Fédération des travailleurs des Industries du Livre, du Papier et de la Communication Cgt

Parti de gauche 65(Hautes-Pyrénées)

PG 87(Haute-Vienne)

PCF section de Feignies

Front de gauche Bouches-du-Rhône

Front de gauche Touraine

Blog Isabelle Volat FdG

Alternative libertaire Montpellier

NPA (dans sa revue de presse)

Blogs

Nous n’avons retenu que ceux qui ont rédigé un article ou ayant utilisé au moins deux supports de reproduction (par exemple un article de Dasta mag + vidéo)

Blog de Lucien Pons

Quintonic (plus de 20 réponses à l’article)

La boutique militante Page d’accueil de ce site : http://www.la-boutique-militante.com/

Anti libéralisme bigouden

Laboratoire urbanisme insurrectionnel

Blog de Bernard Gensane sur Mediapart ou encore sur le grand soir

Blog du Réseaude solidarité avec les peuples du Maroc (interview des auteurs)

Sur sud-ouest

Àlencontre

Sans connivence (commentaire modeste et intelligent)

L’action littéraire

Collectif Kraken– Art

Reprises de Basta mag Échoes idem pour crashdebug

Site de Amazon pour consultation des commentaires du livre (plus d’une centaine) :

Articles hostiles (mais malheureusement creux et passionnels.)

Atlanticodéfend les riches (ce qui n’est pas étonnant vu l’identité de ses fondateurs. Voir Wikipédiapour connaître la nature de ce site.

Le Point Article de Sébastien Le Fol (ancien journaliste au Figaro)

Quelques réflexions concernant ce tour d’horizon.

Le silence des médias de droite n’a rien d’étonnant. On constate que la soi-disant « première chaîne d’information politique » BFMTV n’a pas parlé de ce livre. Même attitude de TF1, mais c’est sans surprise. Plus surprenant pour Arte et France 5. Seule France 2 a largement traité de l’ouvrage. Pour les radios, on constate que France Culture a accordé au livre la place qu’il mérite.

Concernant les partis du Front de gauche, on est frappé par l’indigence du nombre de références à ce livre pourtant important et qui constitue un outil de qualité exceptionnelle pour les militants. Seules quelques rares sections départementales mentionnent l’ existence de ce livre. On n’en trouve aucune mention sur les sites nationaux du PG , du PCF, ni sur le blog de Jean-Luc Mélenchon qui passe pourtant pas mal de temps à décrire cette violence des riches.

Même remarque pour les syndicats : rien sur le site national de la CGT et de la FSU. Cela témoigne –t– il d’un manque de considération pour les "intellectuels organiques" alliés de la classe ouvrière et plus généralement des salariés exploités ? Une sous-estimation totale de la nécessité de la formation politique des adhérents ou tout simplement une marginalisation du travail intellectuel militant ? Une sous-utilisation de l’outil Internet pour l’organisation et la formation ? Évidemment, il existe une explication simple : l’ignorance de l’existence de cette précieuse publication par les membres de ces organisations. Dans ce cas, il leur faut prévoir un dispositif de veille éditoriale pour recenser les ouvrages exploitables dans la vie militante et apportant un éclairage pour la compréhension du fonctionnement du système de domination capitaliste actuel.

Il est alors difficile de demander au journal Le Monde, par exemple, de faire de la publicité pour ce livre alors que les organisations qui subissent cette violence sociale des riches de plein fouet ne font rien, ou presque, pour sa promotion.

Heureusement qu’il existe un nombre non négligeable de blogs qui contribueant à ce travail de diffusion des outils intellectuels pour combattre idéologiquement le néolibéralisme.

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message