IG Farben était Hitler et Hitler était IG Farben (fascisme et grand patronat)

mardi 7 juillet 2020.
 

Telle est la déclaration de Homer T. Bone, sénateur américain au cours d’une rencontre de la commission sénatoriale chargée des affaires militaires le 4 juin 1943. Il était bien plus informé et bien plus honnête que tous les farfelus qui croient en la possibilité qu’un SDF immigré, peintre raté, ait pu devenir le chef d’un pays aussi peuplé, aussi cultivé que l’Allemagne.

La multinationale Bayer est une héritière de IG Farben.

Ceci dit, d’autres grands banquiers et industriels allemands ont financé et épaulé le nazisme, de même que d’autres banquiers et industriels dans d’autres pays du monde, par exemple dans l’industrie pétrolière :

Henri Deterding : Du cartel Shell, Esso, BP, Mobil, Chevron au fascisme

Quels patrons, quelles entreprises ont le plus financé et armé Hitler ?

Ces firmes automobiles et aéronautiques qui roulaient pour Hitler

La création du site web des Archives en ligne du Tribunal de Nuremberg a été rendue nécessaire par l’échec de la publication de documents aussi importants pendant plus de 60 ans, des documents qui démontrent les mobiles économiques se cachant derrière le développement du nazisme (IG Farben a financé la propagande électorale d’Hitler et du parti nazi), derrière le déclenchement de le 2nde guerre mondiale et derrière le travail forcé des camps de concentration comme Auschwitz. Ig Farben a par exemple utilisé des "lots de femmes" déportées pour du travail gratuit et a fourni le gaz toxique des camps de la mort.

Quand la firme Bayer IG Farben achetait "des lots de femmes" à Auschwitz

D’où proviennent ces archives ? Du procès tenu du 27 août 1947 au 30 juin 1948 contre les dirigeants du puissant cartel de la chimie et du médicament IG Farben. Ces archives ne sont pas complètes, la direction ayant largement eu le temps de mai 1945 à août 1947 pour faire disparaître les documents les plus compromettants.

Quels sont précisément les vingt-quatre accusés ?

- Carl Krauch, président du Conseil d’administration

- Hermann Schmitz (en), président du Conseil de direction

- Vingt accusés sont membres du Conseil exécutif

Après 60 ans de silence, ce fonds d’archives met à la disposition du tout public ses rapports sur le Tribunal de Guerre de Nuremberg contre IG Farben, la plus grande multinationale chimico-pharmaceutique de notre temps, contre le cartel du pétrole et médicaments- une source d’information gratuite et éducative au profit des peuples du monde. Cette archive contient plusieurs documents montrant le rôle de cette multinationale dans l’histoire du nazisme et la préparation de la seconde guerre mondiale.

« IG Farben était Hitler et Hitler était IG Farben » Homer T. Bone , sénateur américain au cours d’une rencontre de la commission sénatoriale chargée des affaires militaires le 4 juin 1943.

Cette affirmation se fonde sur une bonne connaissance du fonctionnement du Troisième Reich. Prenons un exemple : lorsque les dirigeants nazis décident de préparer concrètement la guerre pour occuper l’Europe et particulièrement l’URSS « Le rapport part de l’idée de base que la confrontation avec la Russie est inévitable »(capacité d’autarcie, réarmement...)...

- qui leur a soufflé ces recommandations ? les dirigeants d’IG Farben et leurs experts économiques

- qui prit en charge le suivi de l’application du plan dans les différentes administrations ? encore les dirigeants d’IG Farben et leurs experts économiques

IG Farben se sucrait au passage car l’autarcie de l’économie allemande ne pouvait être obtenue que par la production de matières premières synthétiques comme l’essence, le caoutchouc (Buna) ou l’ammoniac qu’elle seule pouvait fournir..

Vous y avez cru vous, qu’un artiste autrichien raté vivant dans la misère pouvait sans soutien financier et politique s’élever au rang de dictateur d’un pays voisin et déclencher une guerre mondiale ? Il est grand temps de commencer à réfléchir, de commencer à comprendre de quoi ce cartel du pétrole et médicaments est capable, avant qu’un scénario de ce genre ne déclenche la troisième...

Hitler, du SDF au führer antisémite du 3ème Reich

Allemagne Pourquoi et comment le patronat a fondé le fascisme ?

12 septembre 1919 : l’armée charge Hitler de construire le parti nazi

8 et 9 novembre 1923 Hitler tente le putsch de la brasserie

Allemagne 1931 1932 Patronat, armée et droite marchent au nazisme

11 octobre 1931 Front de Harzburg (nazis, droite, patrons, militaires...)


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message