De PLANTU aux GRANDES GUEULES : UN GRAND CALME HAINEUX (21 janvier 2011)

mardi 23 janvier 2018.
 

Plantu s’est lâché dans Le Monde contre notre camarade Jean-Luc Mélenchon. Le mettant sur le même pied que l’extrême-droite.

Dans la même veine, vendredi 21 janvier 2011, après que Jean-Luc soit passé sur les ondes de RMC, dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin, face aux auditeurs, place était laissée à l’émission « Les Grandes Gueules ». Y participaient Bernard Debré (UMP), Marianne Soubret, une avocate qui se prétend de gauche, et Claire O’Petit, élue municipale du Modem à Saint-Denis, plus les deux meneurs de jeu Olivier Truchot et Alain Marshall.

Cette joyeuse équipe a tiré à boulets rouges contre Jean-Luc, pendant à peu près trente minutes. Ce monsieur, disaient-ils, est un populiste qui insulte tout le monde. Ses idées sont caricaturales, sans jamais démontrer en quoi elles l’étaient. Il n’a pas de programme. Jusqu’à l’apothéose. S’il arrivait au pouvoir, ce monsieur ouvrirait des goulags, s’étranglait Claire O’Petit, la centriste. C’était dit aussi crument que cela.

Evidemment, tout ce beau monde se range, comme Plantu, dans la catégorie des gens responsables, effrayé par les extrémismes. Ce ne sont pas eux qui pratiqueraient la haine. La preuve, ils soutiennent les partis auto-proclamés responsables et démocrates, plus communément appelés partis de gouvernement : UMP, PS, Modem.

Tiens bon Jean-Luc ! Quand on t’insulte on m’insulte, et plus largement tous ceux du Front de Gauche je pense, et même le peuple.

Et si tu veux traduire la bien nommée O’Petit en justice, je te comprendrais.

On participera aux frais de la procédure judiciaire, s’il le faut.

Cette camarilla de privilégiés ne mérite que notre mépris.

La lutte des classes existe bel et bien.

Robert Mascarell

Plantu pantin ! Monsieur, vous n’avez pas le droit de nous identifier à Marine Le Pen (réactions PG Mélenchon PCF SOS Racisme)


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message