Fin décembre 1686 Dieu a guéri l’anus du roi Louis XIV ! God save the King !

jeudi 3 janvier 2019.
 

- God save the Queen : hymne écrit pour Louis XIV à l’origine

L’hymne de la monarchie britannique a un point commun avec "La Marseillaise" : "God save the King" a été écrit et composé par des français dans des circonstances héroïques...

"Grand Dieu sauve le Roi" est un poème composé par la duchesse de Brinon et mis en musique par Jean-Baptiste Lully, pour célébrer, la guérison de Louis XIV, en 1686, atteint... d’une fistule anale.

Afin de le soigner, il fallait l’opérer, mais l’opération était à l’époque très risquée.

L’intervention consistait à ouvrir la plaie, afin de la nettoyer.

Aussi, Louis XIV retarda-t-il longtemps le moment de l’opération.

Après des mois de calvaire et de souffrance, le courage aidant, il se décida et l’intervention chirurgicale fut finalement réalisée. Comme l’infection reprenait, de nouvelles interventions furent nécessaires. Fin 1686, le roi fut déclaré guéri.

Madame de Brinon, supérieure de la maison royale à Saint-Cyr (fondée par Madame de Maintenon), se crut obligée de remercier Dieu en rédigeant un poème en honneur de son maître.

L’œuvre plut au roi, Lully la mit en musique.

Par la suite, lorsque le Roi-Soleil venait à la maison royale, les demoiselles lui chantaient "l’immortel cantique". Celui-ci serait peut-être tombé dans l’oubli à la mort de Louis XIV si Haendel ne l’avait entendu lors d’une visite à Versailles en 1714...

Le musicien allemand était alors le compositeur accrédité du roi d’Angleterre, Georges 1er. De retour à Londres, il sollicita un certain Carrey afin de lui traduire le poème, puis présenta l’œuvre au roi en signant la musique de son nom... sans y changer une note ! Le texte anglais suit fidèlement la version française, à un ou deux adjectifs près. Le chant eut un immense succès et fut joué à toutes les célébrations officielles où le souverain était présent.

Comme le Royaume Uni n’a pas encore fait sa révolution, le "God Save the King" devint au XIXème siècle l’hymne national du royaume et continue d’être joué lors de visites royales comme chant de vassalisation pour des pays comme le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande..

C’est l’un des hymnes les plus connus au monde et a influencé de nombreux autres, celui du Liechtenstein ("Oben am jungen Rhein"), qui se chante sur le même air ou celui de la Suisse ("Rufst Du, mein Vaterland", basé sur la musique de Lully).

Il fut récupéré et réadapté par les groupes Queen ou les Sex Pistols (un tube)...

Les révolutionnaires le renommèrent "ode de la fistule", ils y voient "le fondement" de la monarchie de droit divin.

Pour l’écouter : https://www.youtube.com/watch?v=8Fa...

Paroles originales écrites par Mme de Brinon

Musique de Lully (1686)

Grand Dieu sauve le roi !

Longs jours à notre roi !

Vive le roi

A lui la victoire

Bonheur et gloire

Qu’il ait un règne heureux

Et l’appui des cieux !

Grand Dieu sauve le Roi

Grand Dieu venge le Roi

Vive le roi

Que toujours glorieux

Louis victorieux

Voye ses ennemis

Toujours soumis

Grand Dieu, sauve le Roi !

Grand Dieu, venge le Roi !

Vive le Roi !

Paroles de la version anglaise de Carrey

Musique de Haendel (1714)

God save our gracious King

Long life our noble King

God save the King !Send him victorious Happy and glorious

Long to reign over us

God save the King !


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message