Poster un message

En réponse à :

21 février 1431 Ouverture du procès de Jeanne d’Arc la rebelle

jeudi 21 février 2013
1) Jeanne préfigure un rapport direct du croyant à Dieu sans l’intermédiaire des professionnels de la religion « Jeanne ne remet jamais en cause son appartenance à l’Eglise, pas plus que la compétence de ses juges en matière de foi. Mais elle revendique son appartenance à une autre sphère spirituelle : elle se doit aussi d’être fidèle aux révélations divines qui commandent son salut. Alors commence sa rébellion face aux clercs qui n’entendent pas laisser échapper (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)