Poster un message

En réponse à :

Les peuples ne doivent pas payer un euro pour les banques et les spéculateurs rapaces

samedi 25 septembre 2021 par Jacques Serieys

L’intervention publique au profit des banques ne doit pas continuer à être privilégiée aux dépens des salaires, des retraites, des investissements productifs, de l’école, de la santé, de l’action sociale, du logement...

Les responsables des banques et les rentiers rapaces qu’elles gavent, ne changeront pas de pratique sans que cela soit imposé par les peuples.



modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)