LE PERE NOEL EST ROUGE ! MAIS EST-IL VRAIMENT DE GAUCHE ?

mercredi 28 décembre 2016.
 

Noël est un mensonge.

Certes, le père Noël existe. Mais en 1951 l’évêque de Dijon l’a fait brûler en effigie sur le parvis de sa cathédrale pour protester contre la paganisation de la « sainte fête de la nativité ». Ca ne s’invente pas. Etre brûlé par l’Eglise ça vous place en bonne compagnie dans la notoriété.

Face aux « pertes de repères » dont Sarkozy parlait en connaisseur, rien de tel qu’un petit bûcher éducatif. Car depuis le bûcher sans suite de Dijon on ne sait plus ce qu’on fête à Noël.

On est en perte de repères non ? Peut-être faut-il se résigner à n’y voir qu’une distribution gratuite de cadeaux en famille. Au lieu de travailler plus pour gagner plus ? Alors c’est un mensonge sympathique et bienfaisant. Des qualités très rares en matière de mensonges. J’ai collaboré.

J’ai été un Père Noël convaincant pour mes frères et sœurs quand ils étaient petits, avec barbe blanche et ainsi de suite. Puis ils ont pris la relève pour la génération suivante. Le temps passant, la cause me parut de plus en plus confuse...

Amateur d’histoires venues du temps profond, je sais d’où sort tout cela. Des mythes solaires aux saturnales romaines, le moins qu’on puisse dire c’est que le gros barbu à rouge trogne est l’héritier d’une tradition des moins souriantes. Tous ses prédécesseurs étaient des personnages ambivalents et même franchement inquiétants.

Depuis, Dysneyland est intervenu. Et Noël dégouline de bons sentiments. Tant mieux. Même la politique en est transfigurée. Le monde politique pullule de clone de Peter Pan qui resteront adolescents toute leur vie. L’épisode Nicolas et Carla le confirme, sur site.

Et nous, à gauche ? Si nous devions nous aussi avoir une idylle essentielle à exhiber, je suggère que cela se fasse sous la forme d’une promenade sentimentale, mais studieuse, au Muséum d’histoire naturelle, dans la Galerie de l’évolution. Rien que pour se dire : « tout ça pour ça ! ». Ainsi l’effort du mollusque primal pour produire l’homo erectus pipolus serait mis dans sa perspective historique longue.

Texte mis en ligne par Jean-Luc Mélenchon en décembre 2007


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message