20 juin 1936 : Promulgation du texte de loi instaurant les congés payés

mercredi 10 octobre 2018.
 

1936 Front Populaire, grève générale et conquêtes sociales (Jacques Serieys)

* La question des congés payés illustre bien trois données essentielles de la 3ème république :

- la logique de "guerre sociale" véhiculée par le patronat français et par la droite

- le lien important entre patronat et républicanisme "modéré" d’où la faible fibre sociale des gouvernements successifs

- la faible dimension sociale des programmes de la gauche française (ainsi, les congés payés n’ont jamais été vraiment avancés, y compris jusqu’alors par le Front Populaire)

* Plusieurs pays avaient accordé des congés payés par l’employeur pour tous les salariés bien plus tôt que la France.

Tel est le cas :

- Avant 1914 de l’Allemagne (1905), de l’Autriche Hongrie, de la Suède, du Danemark, de la Norvège (1910)

- Durant la poussée révolutionnaire des années 1917 à 1923, de la Tchécoslovaquie, de la Pologne, du Luxembourg...

- mais aussi de la Grèce, de la Roumanie, Espagne, Portugal, Chili, Mexique, Brésil...

* Il est vrai qu’en France :

- des entreprises fermaient leurs portes durant une à deux semaines en août mais elles ne payaient pas les salaires durant cet intermède de vacances.

- quelques branches professionnelles au rapport de forces syndical important avaient instauré de vrais congés payés (mines (1925), métro parisien, ouvriers du livre, secteur de l’électricité et du gaz.

* Durant la campagne électorale du Front Populaire, c’est la question du chômage qui occupe la place centrale :

- la revendication des congés payés ne figure pas dans le « programme de revendications du Rassemblement populaire », adopté le 10 janvier 1936

- cependant, le programme spécifique de la SFIO l’avance

- l’objectif essentiel du Parti communiste depuis 1934, c’est un front républicain apte à conjurer le péril fasciste. Pour cela, il veut réaliser une unité sociale de la classe ouvrière et des classes moyennes, une unité politique avec les radicaux censés représenter ces classes moyennes. Cette orientation correspond aussi à la nouvelle ligne défendue par le Komintern effrayé par l’écrasement du mouvement ouvrier et communsite dans plusieurs pays, particulièrement l’Italie et l’Allemagne.

* La revendication des congés payés apparaît de façon importante au cours de la grève générale qui se développe après la victoire électorale du Front populaire.

Confronté à cette grève, Léon Blum (président du conseil socialiste) a besoin de faire valoir des acquis suffisants pour appeler à la reprise du travail et que celle-ci soit effective. Aussi, lors de la signature des accords de Matignon, le 7 juin, il annonce le dépôt d’un projet de loi en faveur des congés payés.

Ce texte est voté le 11 juin par la Chambre des députés et le 17 par le Sénat. Il est promulgué le 20 juin. Dès lors, un congé payé de quinze jours, dont douze ouvrables, est instauré pour tout salarié ayant accompli un an de services continus dans l’entreprise. Ceux qui n’ont que six mois d’ancienneté ne bénéficient que d’une semaine, dont six jours ouvrables.

La classe ouvrière accède au temps libre, mais les moyens financiers dont elle dispose pour profiter à plein de ce nouveau droit restent insuffisants...

* L’image d’Epinal des familles ouvrières enfourchant massivement leurs bicyclettes ou prenant le train pour la première fois passe à côté d’une réalité : le droit à prendre des congés payés ne donne pas nécessairement les moyens financiers de prendre effectivement des vacances.

Ce sont surtout les jeunes qui profitent du temps libre. Ils enfourchent tandems et vélos - certains vont même à pied - et plantent leurs tentes sur les bords de la Marne. Les plus hardis se risquent jusqu’à la plage. Plusieurs milliers de travailleurs prennent le chemin des vacances grâce à Léo Lagrange, sous-secrétaire d’État à l’Organisation des loisirs et des sports. Le « billet populaire de congés annuel » est mis en vente dès le 3 août 1936. 550 000 personnes, en 1936, puis 907 000, en 1937, partent ainsi à la découverte des bords de mer, des stations de montagne, des monuments célèbres ou des villages.

En 1937, malgré les augmentations salariales de l’année précédente, une bonne moitié du budget ouvrier se concentre sur les biens alimentaires.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message